Une soubrette est en train de travailler et d’astiquer le bureau où se trouve son patron. Très vite, celui-ci devient très entreprenant et lui passe la main sous la jupe, ce qui n’est pas pour déplaire à la jeune cochonne. Au lieu d’astiquer le bureau, elle va lui astiquer la queue et finir dans le plumard en train de se faire prendre en levrette.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *